Dix villes indonésiennes désignées comme villes vertes dans un projet pilote

Dix villes en Indonésie, dont Jakarta, Medan et Denpasar font partie d’un projet pilote qui souhaite les transformer en villes vertes respectueuses de l’environnement.

Dix villes en Indonésie ont été désignées comme des projets pilotes pour un système national de Green City ( Villes Vertes), a expliqué un fonctionnaire dans une interview au journal indonésien « The Jakarta Post ».

Les villes participant au projet sont Bandung, Java Ouest, Denpasar, Bali, la capitale Jakarta, Makassar, Sulawesi du Sud; Medan, Palembang, Sumatra-Sud; Semarang, Java central, Surabaya, Java-Est; Tangerang, Banten, et la Région administrative spéciale de Yogyakarta.

Le projet de ville verte a été lancé par le ministère de l’Agriculture afin de créer de meilleures conditions de vie dans les zones urbaines alors que l’Indonésie continue de connaître un processus très rapide d’urbanisation. La population résidant dans les zones urbaines devrait augmenter, passant de 54 pour cent en 2010 à 68 pour cent en 2025.

Les villes qui étaient censées créer de la richesse en tant que moteurs de la croissance ont effectivement donné naissance à de nouvelles poches de pauvreté et des bidonvilles qui augmentent à un rythme rapide avec les travailleurs de l’arrière-pays qui se déplacent pour trouver un emploi dans les zones urbaines. Les taudis urbains en Indonésie ont terriblement augmenté, passant de 54 000 hectares en 2004 à 57 800 hectares en 2009.

Le projet contribuera à rendre les villes plus vivables non seulement pour leurs résidents, mais aussi pour les visiteurs. Des espaces verts urbains sont importants pour l’amélioration des conditions de vie. Selon les déclarations internationales sur les paysages urbains, une ville doit consacrer 20% de l’espace public à l’espace vert avec un supplément de 10% réservé aux espaces verts privés. En Indonésie, les espaces verts ont diminué d’environ 35% à moins de 10% de 1970 à 2010 dans les grandes villes. Les espaces verts à Makassar s’élèvent à 10% de la ville; Jakarta a 9,79%; Surabaya à 9%, 8,76% à Bandung, Medan à 8% et 5% à Palembang…

Le Green City projet encourage également les administrations locaux et les riverains à coopérer pour réduire la pollution en créant des espaces verts et ouverts, la plantation d’arbres et le nettoyage des zones urbaines. Dans chaque ville participante, les gouvernements locaux créeront des parcs publics dans les hôpitaux, les aéroports, les écoles, les immeubles de bureaux et des centres de loisirs. Pour mettre en œuvre ce projet, le ministère a fourni chaque ville 80 millions de Rp .

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Design by JB