Indonésie Voyage

Le Parc national de Kerinci Seblat avec ses tigres, ses éléphants et les énormes fleurs de rafflesia

Mount-Kerinci

Le parc national de Kerinci Seblat se trouve à Sumatra en Indonésie, il s’étend sur pas moins de quatre provinces différentes.

L’un des plus grands parcs nationaux d’Indonésie, Kerinci Seblat protège près de 14 000 kilomètres carrés de forêts tropicales humides dans le centre-ouest de Sumatra, descendant la chaîne de montagnes Barisan et ses contreforts et couvrant des parties de quatre provinces. Les sols varient des forêts de plaine jusqu’au pic du puissant mont Kerinci à 3 805 m.

Le parc national est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre du patrimoine de la forêt tropicale de Sumatra et l’une des plus importantes réserves de tigres dans le monde.

Le parc national a été formé à partir d’une collection de forêts de protection des bassins versants (hutan lindung) et de réserves naturelles et a été créé en 1982, bien que ses limites n’aient été formalisées légalement qu’au milieu des années 1990.



Le Paysage du parc :

Le parc est dominé par les montagnes Barisan. Le paysage dans de nombreux domaines est très spectaculaire avec des volcans actifs et dormants, y compris le mont Kerinci, à 3805m la plus haute montagne de Sumatra et le plus haut volcan actif d’Indonésie. Les forêts du parc national protègent les cours supérieurs de certaines des rivières les plus importantes de Sumatra, comme Ladeh Panjang (district de Kerinci) et Danau Kebut (district de Merangin), ainsi que de nombreux lacs et marécages.

La grande faille de Sumatra traverse le centre du parc national et forme la vallée densément peuplée de Kerinci, qui se trouve au milieu de et est entourée par les forêts du parc national.

la faune et la flore du parc

Kerinci Seblat est le lieu le plus connu pour observer la plupart des espèces d’oiseaux endémiques de Sumatra, y compris le Pitta de Schneider, le faisan de Salvadore et le Cochoa de Sumatra, tous présumés éteints pendant une bonne partie du 20ème siècle avant d’être redécouverts ici. Plus de 375 espèces d’oiseaux ont été enregistrées à ce jour.

C’est aussi l’endroit le plus important de Sumatra pour le tigre sauvage de Sumatra et l’une des 12 réserves de tigres les plus importantes au monde, bien que voir des tigres sauvages soit inhabituel à cause de la forêt dense et de la nature timide des animaux. L’autre faune comprend des éléphants (mieux vus dans les forêts du parc national de Bengkulu), des léopards, des tapirs, des ours et au moins sept espèces de primates.

Les paysans forestiers continuent à signaler des observations occasionnelles du mystérieux orang pendek, un grand primate cryptozoologique bipède ressemblant à un orang-outan (qui n’est pas enregistré dans Kerinci Seblat).

Le parc national abrite également les fleurs les plus grandes et les plus hautes du monde, la monstrueuse, la fleur rouge chair du parasite Rafflesia arnoldi qui peut atteindre un mètre de diamètre, et est mieux cherché dans la région de Bengkulu du parc – demander pour la floraison des informations dans Curup. Dans la partie sud du district de Kerinci, nous espérons voir le hasselti Rafflesia légèrement plus petit, d’une couleur rouge foncé vif. L’énorme Amorphophallus titanum et Amorphophallus gigas sont également présents et peuvent atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur. Une fleur remarquable à haute altitude sur le Mont Kerinci et le Mont Tujuh est l’edelweiss javanais Anaphalis javanica, qui ne pousse que sur les volcans. Cet arbuste peut atteindre plus de deux mètres de hauteur et est de couleur blanc-vert à cause de ses petits poils; les fleurs sont jaunes avec du blanc. On trouve également de nombreuses orchidées, qui fleurissent le plus souvent au début de la saison des pluies à la fin de septembre ou en octobre.

Le Climat :
Les précipitations sont les plus fortes entre octobre et décembre et entre février et avril, tandis que les mois de mai à août sont principalement secs, mais avec quelques pluies occasionnelles, il n’y a pas de variations majeures de la température saisonnière. Les photographes peuvent souhaiter éviter la période de juillet à août car ces mois secs sont souvent flous. Comme la majeure partie du parc se trouve à plus de 700 m d’altitude, les soirées et les nuits ont tendance à être fraîches. En haute montagne, les températures peuvent tomber à 5C la nuit et les randonneurs doivent donc être prêts pour les soirées fraîches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *